Accueil


PHÉLA BERTIKIZI
MUSICOTHÉRAPEUTE DIPLOMÉE
AU CENTRE INTERNATIONAL
DE MUSICOTHÉRAPIE DE NOISY-LE-GRAND.

J’ai été admise et ai fréquenté pendant six années le conservatoire de musique de Lyon où j’ai pratiqué le violon et me suis familiarisée avec l’histoire de la musique. Je pratique également le chant en dehors d’un cadre académique mais avec autant de passion.

Mon intérêt pour la musique ne s’est jamais démenti durant ces dernières années. J’ai souvent considéré, à l’instar de certains écrivains ou artistes que le langage musical, très proche à mon sens du langage poétique, pouvait admettre deux niveaux de lecture.

Par analogie à l’analyse des rêves comme suggéré par Freud, le premier niveau serait celui du contenu manifeste qui procure un plaisir festif immédiat partagé par tous et qui peut mettre le corps en mouvement.
Le deuxième niveau, plus difficile à interpréter est celui du contenu latent qui pointerait notre inconscient, se rapportant peut-être à des expériences sur lesquelles nous avons fait acte de résilience.

Nous nous retrouvons ainsi dans un domaine proche de la psychanalyse où la musique pourrait aider chaque individu à faire sa propre analyse à condition qu’il soit correctement guidé..

Une phrase de Victor Hugo a toujours marqué mon esprit : « La musique exprime ce qui ne peut être dit et sur quoi il est impossible de rester silencieux ».

Ces brèves considérations me conduisent ainsi à penser que la musique peut être un apport pour la réalisation d’une vie apaisée et qu’elle constitue la base d’un outil précieux pour la prise en charge thérapeutique des individus souffrant de pathologies mentales et somatiques.

J’ai donc suivi une formation sur 3 années  que j’ai également compléter par de divers stage en institutions auprès de personnes autistes, poly-handicapés, de personnes souffrant de sclérose en plaque…

Aujourd’hui, j’exerce mon activité de musicothérapeute et sophrologue à Lyon, au seins de mon Cabinet Harmonie de Thérapie et de bien-être

( Cabinet Harmonie – Phéla Bertikizi – SIRET : 535 185 656 00035 ).



DÉJÀ DANS L’ANTIQUITÉ, LES GRECS ÉTUDIAIENT LA MUSIQUE COMME UNE SCIENCE AU MÊME RANG QUE LES MATHÉMATIQUES OU ENCORE LA MÉDECINE.
DONNANT LIEU NOTAMMENT À DES PROFESSIONS TELLES QUE LES PREMIERS «MUSICAUX THÉRAPEUTES».

QU’EST CE QUE
LA MUSICOTHÉRAPIE ?

On entend dans ce mots d’abord «muse» qui dans l’antiquité grecque envoie à donner du sens. Ensuite on à «thérapie» qui vient de terapia» qui veut dire «remettre en harmonie»
C’est une forme de psychothérapie,utilisant le son et la musique par l’intermédiaire de la voix, des instruments de musique et du corps pour communiquer.. Elle offre par exemple aux personnes autistes les moyens d’une mise en relation par la voie non verbale.
Elle cherche également à déclencher des émotions précises chez le patient grâce à la musique afin d’accéder à un dialogue et à une aide,faire émerger là où sa fait mal, permettre d’exprimer ce que le mal-a-dit.. Il s’agit donc d’une thérapie qui cherche à utiliser les propriétés de la musique et du sonore comme support afin de rétablir, maintenir ou améliorer les capacités sociales, mentales et physiques.La musicothérapie,est accessible à tous,et ne nécessite pas de compétences musicales particulières. d’une personne.


 
 
 

 
 
 

coeur-entrelace-musicotherapie


 
 
 

L’outil Musical de la MusicoThérapie :

Il existe plusieurs techniques me permettant de m’adapter à chaque particularité, individualité et de proposer au patient les soins convenant au mieux à ses maux. . Ces techniques musicales doivent être bien défini lors d’un entretien. S’agira-t’il plutôt de musicothérapie active ? réceptive ? ou de détente psychomusicale ?

La musicothérapie active ?

La musicothérapie « active » regroupe toutes les formes d’expressions musicales et corporelles, tous les instruments et tous les gestes ayant pour but l’expression de soi. Il y a mise en jeu du patient. Elle est applicable en groupe ou en relation duelle.
Elle est destinée à des patients éprouvant des difficultés de verbalisation, de communication.
Cette méthode permet par exemple sur le plan psychologique, d’établir une communication, là où la parole n’ayant plus de place rend difficile l’expression de ses maux.
Il s’agit alors d’essayer d’établir une communication non verbale, de trouver une autre forme de dialogue.
La musicothérapie « active » est notamment utilisé dans la rééducation de la mémoire chez les personnes victimes de la maladie d’Alzheimer…
Sur le plan psychomoteur, la pratique d’instruments rythmiques comme les percussions peut contribuer à la rééducation de la coordination des mouvements.

Musicothérapie active groupale :

 

Musicothérapie active individuelle :

 

La musicothérapie réceptive ?

Cette autre technique privilégie l’écoute par la diffusion de musique. À l’aide de certains montages sonores et oeuvres musicales, elle stimule l’imaginaire et les émotions. Cette approche permet la verbalisation, «mettre des mots sur les maux».

La musicothérapie réceptive a une visée provocatrice. Elle cherche en effet à déclencher des émotions précises chez le patient grâce à la musique et cela afin d’accéder à un dialogue, le sujet verbalise ses ressentis, ses émotions. Ainsi il les extériorisera, ce qui l’aidera à les assimiler pour les dépasser.

Il est important de savoir que la musicothérapie s’inscrit dans un processus. On ne peut pas parler de musicothérapie pour une seule séance. Ce procédé demande de revenir à un point zéro ( les maux ) pour ensuite repartir vers le bien-être. Une bonne thérapie demande du temps.

Pour terminer sur une petite touche d’humour en musicothérapie réceptive :

 

DÉTENTE PSYCHOMUSICALE :

Offrez-vous une bulle de douceur et de bien-être par la construction d’un cheminement musical favorisant la détente. Grâce à une bande sonore, je vous amène petit à petit de l’état de vigilance dans lequel vous vous trouvez, à une perte de notion de temps et ainsi vers un «laisser-aller», un mieux-être.

 

La musicothérapie ne prétend pas soigner une maladie grave et ne se substitue en aucune manière à une thérapie de type verbal comme une psychothérapie ou une psychanalyse ( Donc pas d’interprétation). il s’agit ici de goût de vivre, de mieux-être, d’aide à vivre, d’intégration ou de socialisation.

 

 

coeur-instruments


La première consultation à mon cabinet pour entretien est gratuite, puis les séances suivantes sont à 50 €   .

Pour les séances en groupe, consulter ma page ATELIERS.

Pour les institutions, devis sur demande .

Afin que la musicothérapie puisse être accessible à tous, je propose un tarif unique pour les étudiants mais aussi pour les personnes à faibles revenus (A voir ensemble)

Possibilité de déplacement à domicile ou au sein de votre institution.

PRISE EN CHARGE :


En France, la musicothérapie n’est pas prise en charge par la sécurité sociale mais est remboursée par de nombreuses mutuelles.



AFIN DE RÉPONDRE À CHAQUE DEMANDE, LES BILANS SONT LÀ POUR REPÉRER ENSEMBLE CE QUI VOUS POSE PROBLÈME, ET À VOUS PROPOSER LE SUIVI LE PLUS ADAPTÉ À VOTRE PROBLÉMATIQUE, OU À CELLE DE VOTRE ENFANT.

phela-contact-musicotherapeute

Prise en charge individuelle :

En cabinet ou sur un lieu d’intervention exteriérieur, les séances individuelles durent de 3/4h à 1h. Il n’éxiste pas de séance type. Un premier entretient déterminera la direction de la prise en charge. en règle générale un bilan psychomusical est réalisé pendant les premières séances.

 

Prise en charge de groupe :

Un maximum de 4 personnes en cabinet, 5 à 10 sur un lieu d’intervention extérieur. La séance de groupe peut être pour une durée d’1h jusqu’a 2h, et peut être hebdomadaire à mensuelle.


J’intervient au sein de mon cabinet, le cabinet harmonie de thérapie et de bien-être à Lyon, à votre domicile, en institution, millieu hospitalier et associatif dans toute la région Rhône Alpes.

Le Cabinet Harmonie de musicothérapie / sophrologie sur Lyon est exceptionnelement fermé.
Réouverture en Septembre 2016.

 

Atelier de Musicothérapie : Chanter son corps

Atelier d’écriture : «Écrit tout»

Atelier d’expression musicale pour Enfants